Catégories
blog

Ghar El Melh Maps

Ghar El Melh – Bizerte, aujourd’hui village de pêcheur paisible, n’a pas toujours eu cette réputation.

L’histoire de Ghar El Melh est ancienne, un comptoir fût sans doute implanté ici dès l’époque phénicienne.

Durant l’apogée d’Utique sous l’occupation romaine, Garh El Melh lui servait de port. A partir du XVIe siècle, Ghar El Melh, à l’époque nommé Porto Farina, servait de repaire de corsaires, retranché au fond de sa baie : c’est ainsi qu’au milieu du XVIIe Ousta Mourad, un célèbre corsaire d’origine génoise, aménagea le port et fit construire un premier fort.

ghar el melh

Ghar El Melh compte aujourd’hui trois forts, l’un gardant l’entrée du village, un second surplombant le village, le troisième au niveau du vieux port : tous sont d’inspiration ottomane et, outre leur rôle défensif, ont servit de prison aux esclaves capturés par les corsaires, mais également bien plus tard sous le protectorat français. Les forts ont bénéficié d’un travail de restauration débuté au début des années 1990.

ghar el melh

Au XIXe siècle, Porto Farina perdit de son importance en raison de l’ensablement toujours plus gênant de son port : la flotte est transférée vers La Goulette, le port de Tunis. Durant la période qui s’ensuit,

l’existence de Gahr El Mehl devint plus calme, et ses habitants se consacrèrent à l’agriculture (vergers, vignobles) à côté de la pêche.

ghar el melh

Les arcades du vieux port tourné vers la lagune, avec ses petites embarcations de pêcheurs colorées, ne manquent pas de charme.

ghar el melh la casa

Parking la casa de coucou – Google maps 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *